La commission européenne a condamné le géant Google à une amende de 4.34 milliards d’euros pour « pratiques illégales concernant les appareils Android en vue de renforcer la position dominante de son moteur de recherche ». La commissaire Margrethe Vestager donne 90 jours à l’entreprise pour mettre fin à cette pratique.

Cette somme correspond à environ 5% du CA de Google sur l’année 2017 et c’est l’une des plus grosses amendes infligées par l’Union Européenne à ce jour.

Android est un code source libre et gratuit. Google a développé sa propre interface et ses applications depuis le code. L'OS est utilisable gratuitement par les fabricants de téléphone mais à condition de pré-installer Google Search et Chrome sur les appareils. A noter que le store « Google Play » n’est pas compatible avec des OS Android développés par d’autres firmes.

C’est la deuxième fois en un an que l’entreprise de Mountain View est retoquée par la commission européenne : l’an dernier, l’amende s’élevait à 2.42 milliards d’euros pour abus de position dominante dans le secteur de la recherche en ligne afin de favoriser son comparateur Google Shopping.

Actualités

Faut-il prendre en compte les risques liés à l’IT dans votre stratégie d’entreprise ?

17 mai 2019

Inutile de sauter jusqu’à la conclusion pour avoir la réponse : c’est oui !

Windows 7, Windows Server 2008 & Co : voilà c'est fini !

25 avril 2019

Vous en avez entendu parler, Microsoft l'a fait : dans les prochains mois, ce sera la fin du support étendu pour plusieurs produits de la gamme professionnelle de Microsoft.

Les premières cyberattaques de 2019 : quelles entreprises ont été visées?

11 mars 2019

Altran a reconnu avoir été la cible d’une attaque le 24 Janvier 2019

Partenaires