En Mars, la firme américaine a décidé de mettre fin à ses tests sur les voitures autonomes, à la suite d'un accident mortel sur la route.

Qu’à cela ne tienne, Uber a décidé de se lancer dans un nouveau projet de véhicule électrique : le taxi-drone.

Son projet est de concevoir un appareil pouvant accueillir jusqu’à 4 passagers avec un départ depuis des « vertiports » capables de gérer une centaine de décollages et d’atterrissages par heure. Ces zones de départ seront aménagées sur les toits d’immeubles ou de parking.

L’objectif de cette nouvelle division « Uber Air » serait de réduire le temps passé dans les transports urbains ou les embouteillages et viendrait en complément du service VTC (véhicule de transport avec chauffeur).
Uber s’est associé avec plusieurs compagnies aéronautiques et des constructeurs de drones. En effet, le défi est de taille : créer un appareil entièrement électrique, avec un volume sonore peu important pour éviter les nuisances et une batterie puissante capable de se recharger en un temps record.


La firme de San Fransciso espère pouvoir mettre en place ce service d’ici 2023… on attend de voir !

Actualités

La chaîne de télévision M6, victime d’une cyberattaque le week-end dernier

15 octobre 2019

Ce lundi, la chaine a annoncé sur son compte Twitter avoir été victime d’une « attaque informatique malveillante ».

A la recherche d'un adjoint pour notre DSI !

8 octobre 2019

 

Services-IT fait sa rentrée : nous recherchons un technicien informatique !

23 août 2019

Passionné(e) d’informatique, un peu geek sur les bords, es-tu prêt à rejoindre l’aventure d’une PME marseillaise en pleine croissance et au rayonnement international ?

Partenaires