Un PC portable d’un employé sous-traitant de la NSA (agence nationale de sécurité américaine) aurait été utilisé pour lui voler des données.

En effet, une affaire lie l’éditeur Kaspersky par le biais de son antivirus et le domaine de la sécurité nationale américaine dont s’occupe la NSA.

Un usage inadéquat d’un logiciel sur une machine a donc provoqué une faille de sécurité.

Un employé sous-traitant de la NSA a semble-t-il installé un logiciel interdit par la politique de sécurité. Le logiciel qui n’était pas issu d’une source sûre a mis en place une porte dérobée sur le PC.

Une porte dérobée (back door) met en place une faille de sécurité sur une machine.

Il s'agit d'une fonction d’un logiciel qui donne accès à un ordinateur et son contenu (fichier, messagerie) de manière sournoise pour son utilisateur. Ce dernier devient la victime d’un acte de cybermalveillance qui peut avoir des répercussions très graves.


Les clients de services IT sont à l’abri de ce genre de mésaventure

Services IT veille à ce que ses clients utilisent des logiciels professionnels bénéficiant des licences adéquates et issues directement de leurs éditeurs. Ainsi, les clients peuvent définir les droits d’installation d’un logiciel sur les machines de leurs collaborateurs. Mais ils peuvent aussi choisir de laisser gérer le parc logiciel et matériel par Services IT, qui sera garant de la sécurité de celui-ci.

 

 

Actualités

La chaîne de télévision M6, victime d’une cyberattaque le week-end dernier

15 octobre 2019

Ce lundi, la chaine a annoncé sur son compte Twitter avoir été victime d’une « attaque informatique malveillante ».

A la recherche d'un adjoint pour notre DSI !

8 octobre 2019

 

Services-IT fait sa rentrée : nous recherchons un technicien informatique !

23 août 2019

Passionné(e) d’informatique, un peu geek sur les bords, es-tu prêt à rejoindre l’aventure d’une PME marseillaise en pleine croissance et au rayonnement international ?

Partenaires