La préparation des fêtes de Noël se déroule cette année dans un contexte peu habituel. Face à la peur du virus (ou un manque de motivation pour affronter les foules dans les grands magasins), nous sommes nombreux à choisir de réaliser nos achats sur internet.

 

 

Selon le site du gouvernement vie-publique.fr, l’observatoire national de la délinquance a observé qu’une arnaque sur deux se déroulaient sur internet en 2018. Dans la majorité des cas, elles concernent des biens de consommation (nourritures et vêtements), des équipements (voitures, mobilier, électronique) ou encore culturels (spectacles, logiciels).

La plupart du temps, la somme versée par les victimes est inférieure à 100 euros.

Mais comment être vigilant et reconnaitre les bonnes affaires qui sentent mauvais ?

  • Vous recevez un sms d’un transporteur vous demandant de régler des frais supplémentaires suite à une commande ? Méfiance, c’est très probablement une arnaque.

 

  • Vous avez commandé des baskets Nike sur Wish mais le produit n'est pas conforme ? Le site Wish (pour prendre un exemple) est visé par la répression de fraudes pour publicité mensongère et contrefaçons.  La DGCCRF a constaté des pratiques commerciales trompeuses sur la plateforme qui met en relation des consommateurs et des vendeurs (souvent chinois).
    Le secrétaire d’état au numérique a ajouté « [Wish] s’était déjà distinguée pendant le 1er confinement en vendant des masques ne respectant pas les normes. Les Français-e-s qui utilisent l’application pour y trouver du low cost doivent savoir qu’ils y trouveront surtout des arnaques ».

 

  • Les publicités ou concours via les réseaux sociaux : en cliquant, vous êtes souvent renvoyés sur une fausse page d’une grande enseigne comme Darty ou la Fnac. L’internaute inattentif se retrouve à souscrire à un abonnement sur une plateforme bidon.

 

Les arnaques en ligne dans le viseur d’Interpol :

Interpol a lancé une opération de grande ampleur baptisée « First Light » avec des enquêtes menées dans près de 35 pays, qui ont abouti à 10 000 perquisitions et environ 20 000 interpellations de criminels présumés. La plupart des suspects ont œuvré sur des arnaques durant la pandémie : phishing, fausses boutiques en lignes pour l’achat de masques etc…

L’organisation met en garde contre les réseaux criminels qui chercheront à attirer l’attention sur de faux remèdes contre le covid 19 dans les mois à venir.

 

 

 

Actualités

SolarWinds : cyberattaque de gande ampleur aux USA

24 décembre 2020

Les Etats-Unis ont reconnu avoir été victime d’une cyberattaque de grande ampleur, qui a lieu depuis le mois de mars dernier. Le secrétaire d’état Mike Pompeo pointe du doigts les Russes, qui rejettent toutes accusations.

Pour vos achats de Noël en ligne : gare aux arnaques

16 décembre 2020

La préparation des fêtes de Noël se déroule cette année dans un contexte peu habituel. Face à la peur du virus (ou un manque de motivation pour affronter les foules dans les grands magasins), nous sommes nombreux à choisir de réaliser nos achats sur internet.

 

 

Tour d’horizon de l’actualité informatique Automne 2020

27 octobre 2020

Ce mois-ci nous vous invitons à faire un tour des actualités IT internationales.

Partenaires